/

Yaniss Odua & Artikal Band

Yaniss Odua est né à la Martinique dans les années 1980. Il commence à chanter à l’âge de dix ans, avec une prédisposition pour les riddims venus de Jamaïque. A ses débuts, il est chaperonné par son cousin Daddy Harry qui est une figure du dancehall antillais. Yaniss Odua se montre précoce en sortant à treize ans son premier album Little Yaniss. Il a ensuite l’intelligence de ne pas brûler les étapes, en distillant ses apparitions au compte gouttes sur diverses compilations. A l’aise dans le style reggae roots comme en dancehall, Yaniss Odua apparaît comme proche du mouvement Bobo Ashanti sur la pochette de Yon Pa Yon en 2002. Il a l’honneur de participer cette même année à l’album Françafrique de Tiken Jah Fakoly. Yaniss Odua effectue une autre collaboration notable sur Vapeurs Toxiques de Don Choa en 2003.

L’artiste crée en 2007 le label Legalize Hits avec Matinda et Straika D. Les trois hommes partagent d’ailleurs l’affiche de l’album High Tunes en 2007. De nouveau seul, il sort en 2008 2 Hits où apparaissent Ky-Mani Marley, Tippa Irie, et Papa Tank. Toujours soucieux d’aller plus haut, Yaniss Odua fête ses vingt ans de carrière avec un disque produit par le Jamaïcain Clive Hunt. Moment Idéal comprend l’hymne « Rouge jaune vert » et les présences de Tiken Jah Fakoly et Richie Spice. La sortie de l’album est suivie d’une tournée qui passe par les Antilles, la Guyane, et la Métropole.